dimanche 20 décembre 2015

Prendre son temps

Quand j'ai été dans des périodes très sombres, ma botte secrète fut de prendre mon temps.

Je me levais plus tôt, je partais plus tôt pour ce travail que je n'aimais pas. Et je marchais lentement....

Et je me suis aperçu que quand on marche lentement, on apprend à regarder autour de soi. Et les images qui nous entourent sont souvent des moments de suspension du temps où tout à coup, d'autres choses prennent de l'importance.

Il y a le ciel....


Les invités discrets....

Les jolies surprises....
Et les couleurs qui s'invitent....

Je n'oublie jamais de photographier ces moments en suspend...

Parfois, je ne déjeune pas. Je m'arrête pour prendre un petit déjeuner au café avec un livre. Être au milieu du monde pour prendre son thé matinal, c'est différent de prendre son café devant télématin. Dans ma lecture, j'entends le monde qui tourne, je croise des gens qui ne sont pas comme moi et surtout je fais une trêve dans ma journée, le temps de reprendre souffle.

Je ne me couche jamais le soir en me disant "tiens, demain je vais prendre mon thé au bar". Non, il m'arrive juste de ne pas déjeuner, de partir et de me dire "ce matin j'ai envie de voir le monde".

J'avais un prof qui disais "Le philosophe est celui qui observe le monde pour comprendre comment il fonctionne". Je crois que la sérénité commence là... En se fixant des tous petits bonheurs quotidiens pas prévus qui coupent la routine...

 






2 commentaires:

  1. Réapprendre à apprécier les jolies choses de quotidien pour ne pas se laisser happer par ces milliers d'obligations.. Une belle idée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le but de ce nouveau blog: comment échapper a la routine et à la tristesse ambiante? En revenant à l'essentiel, à la base, en regardant ce qu'il y a autour de nous...

      Supprimer